[]

Atlantique ou Pacifique ? Version 2.0

20 décembre 2016, par Emeline

On avait pourtant pris notre décision ferme, et taché d’enfouir au loin nos rêves de Pacifique. Beaucoup trop compliqué avec les filles en bas âge. On s’était donc fait à cette idée, en se disant que le tour de l’Atlantique était déjà un beau voyage.
Et puis c’est revenu comme une petite idée pendant la transat, une sorte de rêve inaccessible auquel on se prenait à songer. De la question « tu crois qu’on peut y arriver ? » on a pris le parti de méditer pendant ces 2000 miles et décider de la réponse 2 jours avant l’arrivée. C’est finalement à mi-parcours, alors que nous étions vraiment aux prises avec la difficulté de gérer les filles en navigation, que la réponse s’est dessinée clairement dans nos esprits...
Nous avons décidé de suivre notre destin et d’aller dans le Pacifique. L’envie de découvrir les atolls de cette région du monde est la plus forte, nous ne sommes pas encore rassasiés de voyage et de découvertes, et nous avons le moral qui dégringole chaque fois que nous évoquons le retour à Brest … Cap à l’ouest alors ! Il y aura encore pas mal de difficultés pour arriver jusqu’en Polynésie avec nos 2 p’tits bouts, et nous ne savons pas encore très bien comment nous allons nous en sortir mais nous faisons confiance à notre bonne étoile …

Concrètement, la suite du parcours sera la suivante :
Descente de l’arc antillais de la Guadeloupe aux Grenadines, avec une escale technique pour sortir le bateau, caréner, changer les anodes, changer notre sondeur qui ne marche plus depuis les Canaries, essayer de trouver un 2ème tangon, réparer le 2ème génois, construire une couchette sur cardan pour optimiser nos heures de sommeil …
Traversée de la mer des Caraïbes par le sud, en passant par les îles Aruba, Bonaire et Curacao au nord du Venezuela, pour arriver à Panama.
Traversée du Canal.
Navigation en direction des Marquises, avec escale au Galapagos. C’est la plus grosse navigation du voyage (1000 miles jusqu’aux Galapagos, puis 3000 miles jusqu’aux Marquises), avec passage du Pot au noir et de l’Equateur. Pour cette traversée nous embarquerons certainement un équipier.
Cap enfin sur les Tuamotus puis Tahiti, qui est notre objectif pour l’été prochain.

Répondre à cet article



6 Messages

    Mentions légales