[]

Coup de coeur pour les Grenadines

22 février 2017, par Emeline

On se pose souvent la question entre nous « alors, t’as préféré quelle escale depuis qu’on est partis ? » Jusqu’ici, on n’arrivait pas trop à se décider … Entre Madère, ses fruits et ses fleurs, Ténériffe et ses volcans montagneux, La Palma, verte et sauvage, le Cap Vert, si dépaysant, le choix était dur. Mais depuis quelques jour, notre choix est fixé, à l’unanimité …
Les Grenadines sont un ensemble de petites îles dispersées au hasard entre Saint Vincent et Grenade. Les îles du Nord (de Bequia à Petit Saint Vincent) dépendent de Saint Vincent, alors que les îles du sud (Petite Martinique et Carriacou) dépendent de Grenade.
Ces deux archipels étaient anglais depuis 1783, suite à de nombreuses batailles franco-anglaises dans lesquelles la France fut battue. Les îles des Grenadines, petites et sans grand intérêt agricole, furent ensuite abandonnées par les colons après l’abolition de l’esclavage. Les habitants revinrent à leur occupation première : la pêche. Et ce n’est qu’en 1979 que les états de Saint Vincent et Grenade deviennent indépendants.
Depuis la fin du 20e siècle, le gouvernement de Saint Vincent favorise les initiatives privées (étrangères pour la plupart) visant à développer le tourisme sur l’archipel. C’est ainsi que les Grenadines sont devenues une destination touristique très prisée des amateurs de sports nautiques (voile, windsurf, kite surf, plongée, …) et amoureux des beaux paysages.
Il ne faut donc pas s’attendre à être seul au monde lorsque l’on navigue dans les Grenadines, mais cela ne nous a pas empêché de profiter de ce petit coin de paradis, ni d’en garder un souvenir émerveillé …

Nous avons eu deux coups de cœur. Les Tobago Cays bien sur, je n’en dis pas plus vous jugerez par vous même dans le prochain article.

Et Clifton sur l’île de Union, avec sa petite baie et le Thompson Reef. Tout est vraiment magnifique à Clifton : le village très coloré et très vivant, les chèvres qui se promènent dans les ruelles en pente, la vue sur la baie depuis les hauteurs, la plage bordée de palmiers, les récifs, partout, les bancs de sable, l’eau de plus en plus turquoise à mesure que le fond remonte, les îlots du Thomspon Reef (photo de couverture) accessibles à la rame uniquement, les Tobago Cays au loin, Palm Island à portée de vue …



Répondre à cet article



    Mentions légales